Lucie Froment

Psychologue Clinicienne - Énergétique

Redonnons du sens à ce que l'on vit

Lille Métropole

  • Lucie Froment Psycho-Energétique

lucie.froment@yahoo.com

06-75-20-99-37

30C rue des Moissons

59520 Marquette-lez-Lille

Centre Libéal

  • lucie-froment

Petit chat grand courage!

J'ai deux chats à la maison.

Le deuxième depuis peu, trois semaines. Les deux ont été adopté.

Le premier a environ quatre ans et nous l'avons avec nous depuis 10 mois.

Le second, arrivé depuis trois semaines donc, a un peu plus d'un an.

Il est arrivé très très peureux. À peine lâché dans sa nouvelle maison, à peine caché sous le canapé. Et les premiers jours nous ne l'avons pas vraiment vu. Il mangeait ses croquettes et buvait son eau sous le canapé, allait à sa litière (collée au canapé) la nuit.

Petit à petit on l'a vu sortir un peu (pour manger ses croquettes que nous avions sorties de sous le canapé). Mais on ne pouvait pas vraiment l'approcher.

Puis nous avons pu le caresser.

Puis il est sorti encore davantage chaque jour. Mais c'est là qu'avec notre premier chat ça a été compliqué. Lui qui fuyait au début ce nouvel arrivant a ensuite commencé à être agressif avec, lui donner des coups de pattes, le chasser...

Puis petit à petit ils ont pu être en présence l'un de l'autre un peu plus facilement.

Puis ils se sont bagarrés.

Puis ils ont joué.

Puis ils se sont encore bagarrés.

Aujourd'hui je commence à les voir se faire quelques lèches sur la tête ! <3

Pourquoi suis-je en train de vous parler de mes chats ?


Parce que je pensais aux peurs ce matin. Au fait que nous en avons tous, et qu'elles nous empêchent bien souvent de passer à l'action, de nous ouvrir au changement, et de découvrir ainsi les trésors qui nous attendent.

Ce petit chat fraîchement arrivé chez nous a vécu l'abandon, la maltraitance sûrement au vue de son comportement si peureux au moindre de nos gestes, la rue, le froid, la faim...

Puis il a vécu en famille d'accueil, soigné, bien traité, nourri, choyé, entouré de nombreux chats dont il s'était fait des amis...

Et voilà qu'on l'arrache à ce nouveau cadre agréable pour l'amener dans un endroit inconnu! Plus petit! Loin de ses amis chats! Où en plus il n'est pas accueilli « à pattes ouvertes » par le seul chat présent!...

Et pourtant.

Et pourtant ce petit bonhomme a fait preuve d'une telle persévérance! Malgré l'inconnu il est petit à petit sorti pour explorer. Oh, très doucement certes, à son rythme, mais tous les jours un petit peu plus. Malgré sa peur il a continué d'avancer toujours plus vers nous! Malgré les coups de pattes, il a continué d'aller voir l'autre chat pour essayer de sympathiser! Il aurait pu rester sous le canapé, ne pas vouloir s'adapter, arrêter de manger, devenir agressif, miauler de désespoir... On aurait pu être obligé de le rendre.

Mais il a choisi, avec notre amour en soutien, d'essayer, d'essayer encore, et d'aller voir si, peut-être, malgré les peurs, malgré les obstacles, malgré les embûches, cette nouvelle vie ne serait pas mieux que celle d'avant ?

Notre premier chat aurait pu également ne pas se faire à ce nouvel arrivant. Refuser de partager son foyer, rester agressif envers l'autre. On aurait pu être obligé de rendre le nouveau.

Mais il a choisi, avec notre amour en soutien, d'essayer, d'essayer encore, et d'aller voir si, peut-être, malgré les peurs, malgré les obstacles, malgré les embûches, cette nouvelle vie ne serait pas mieux que celle d'avant ?

Et vous ?

Et si vous essayiez tous les jours d'aller un peu plus loin au delà de vos peurs, voir si cette nouvelle vie ne serait pas mieux que celle d'avant ?


Et si nous allions voir les trésors insoupçonnés qui nous attendent cachés derrière ces petits obstacles qui nous apparaissent comme des montagnes ?

Oh, très doucement peut-être, à notre rythme, mais tous les jours un petit peu plus.

Comme mon petit chat grand courage. :)