Lucie Froment

Psychologue Clinicienne - Énergétique

Redonnons du sens à ce que l'on vit

Lille Métropole

  • Lucie Froment Psycho-Energétique

lucie.froment@yahoo.com

06-75-20-99-37

30C rue des Moissons

59520 Marquette-lez-Lille

Centre Libéal

Accompagnement dans la maladie

Qu'elle s'installe lentement ou qu'elle surgisse brutalement, la maladie bouleverse toutes les sphères de notre vie : personnelle, professionnelle, amicale, sentimentale... Notre qualité de vie change.

Et s'il était possible de restaurer cette qualité de vie en posant un nouveau regard sur la maladie ?

Et s'il était possible d'aborder les traitements autrement que comme une guerre contre les symptômes ?

Je vous propose de vous accompagner dans cette épreuve de vie afin de vivre la « mal-a-dit » autrement, redonner du sens à ce que vous vivez, et retrouver l'énergie et l' « en-vie » d'aller de l'avant.

En ne séparant plus le Corps, l'Esprit, et l'Âme, retrouvez votre place d'homme ou de femme à part entière.

La maladie comme épreuve de vie :

Quand la maladie nous touche personnellement :

La maladie peut s'insinuer lentement dans nos vies. Des douleurs qui deviennent chroniques, des difficultés de mouvements qui s'aggravent, une sensibilité de plus en plus accrue à certains aliments... Ce que l'on prenait au début comme un symptôme anodin peut prendre peu à peu beaucoup de place dans le quotidien, sans même que l'on s'en aperçoive, jusqu'au jour où ce n'est plus supportable.

La maladie peut aussi arriver brutalement dans nos vies. Tout allait bien jusqu'au jour où le diagnostic tombe. Ce diagnostic, cette maladie, peut sembler injuste et incompréhensible. Comment surmonter le choc ? Comment accepter l'inacceptable ? Comment continuer sa vie « comme avant », au travail, en famille, dans son couple ? Tant de questions et de doutes arrivent avec la maladie...

La maladie touche bien sûr au corps : douleurs, handicaps physiques, cicatrices, affaiblissement, amaigrissement... Il faut alors apprivoiser ce nouveau corps qui est le sien, continuer à se trouver beau ou belle dans le miroir et dans le regard des autres.

Mais la maladie ne touche pas seulement au corps. Le quotidien devient rythmé par les prises de médicaments, les examens médicaux, les hospitalisations parfois. La carrière professionnelle est alors mise de côté, les émotions sont exacerbées, les relations avec les amis changent, la maladie prend une place à part entière dans le couple. Là où on avait confiance en l'avenir, la maladie vient tout remettre en question, malmenant jusqu'à nos croyances profondes.

Ce sont ainsi toutes les facettes de notre vie qui sont affectées par la maladie : matérielle, professionnelle, émotionnelle, sentimentale, spirituelle... Il est important alors de ne pas s'identifier à la maladie et de garder sa place d'individu, d'homme, de femme. Garder ses envies, ses loisirs. Restaurer son estime de soi et sa confiance en l'avenir.

L'accompagnement psychologique dans la maladie :

Besoin d'une oreille extérieure :

Même si nous sommes bien entourés, d'une grande famille ou de beaucoup d'amis, il arrive un moment où ces personnes ne suffisent plus à nous soutenir dans l'épreuve de la maladie, pour diverses raisons :

Malgré toutes leurs bonnes volontés, la maladie est parfois un sujet trop lourd pour certaines personnes. Elles se sentent impuissantes, ne savent pas quoi dire, submergées par leurs propres émotions, confrontées à leurs propres peurs, elles s'éloignent...

L'entourage peut aussi ne pas saisir l'ampleur des bouleversements quotidiens qui s'installent. Que se soit par méconnaissance, ou parce que la personne malade et sa famille se referment sur eux-mêmes, ne parlent pas des difficultés qu'ils rencontrent.

Les paroles prononcées par l'entourage peuvent être maladroites, involontairement blessantes, par mauvaise compréhension de la situation, par mauvais discernement de la gravité de la maladie.

On peut se sentir soudainement différent de son entourage social, isolé, exclu...

 

De plus, même si les membres d'une même famille vivent la même épreuve, ils ne la vivront jamais vraiment de la même façon. Chacun sera au prise avec son propre cheminement et ses propres difficultés. Si en parler ensemble et se soutenir dans l'épreuve est très important, il peut arriver des points d'incompréhension, voir même de divergence.

 

Se tourner vers une oreille extérieure est une solution. Les rendez-vous individuels (ou familiaux) sont des moments de lâcher prise, où tout peut se dire et se vivre, dans le non jugement et la bienveillance. Les pensées et les maux sont verbalisés afin de prendre de la distance, faire le point, s'alléger un instant de toute cette charge mentale, et trouver un nouvel angle de vue aux situations difficiles à vivre.

Le sens de la maladie :

Pourquoi tombons-nous malade?

Lorsque la maladie se déclare, et quand elle prend toute la place dans notre vie, nous ne pouvons nous empêcher de nous demander : « pourquoi ? »

« Est-ce à cause de mon alimentation ? Je ne mangeais sûrement pas assez sainement... Ou à cause de mes habitudes de vie ? J'aurai dû faire plus de sport... Mon habitat peut-être ? C'est vrai que c'est pollué là où j'ai décidé de vivre... »

On se culpabilise, on se reproche nos actions passées, on regrette nos choix...

Et s'il était possible de poser un nouveau regard sur la maladie ?

Et s'il était possible de faire la paix avec soi-même et de restaurer l'estime de soi ?

Arrêtons de voir la maladie comme une fatalité ou une punition.

La maladie ne se réduit pas à des symptômes. Et la guérison ne devrait pas se limiter à essayer de les faire disparaître sans comprendre la cause de leur apparition. Car ces symptômes ne sont pas arrivés par hasard ou par malchance. Ils ont un rôle de messager. Et la maladie a bel et bien un sens profond.

Ensemble, avec douceur et bienveillance, essayons de voir par quelles émotions la maladie vous fait passer. En vous laissant toucher par votre sensibilité, laissez émerger les prises de conscience que cela peut amener sur vous-même et votre vie.

A travers les maux du corps, essayons d'entendre les mots de l'âme. Et permettons-nous ainsi de nous rapprocher de ce qui nous fait vibrer au plus profond de nous.